08/03/2018


Les CONSCRITS de GUÉMENÉ
1930 ou 1933

Les voici nos conscrits de 1930 ou 1933, le calot ce sera pour plus tard !
Place aux chapeaux de paille qui ont quand même une autre allure...
Il y a de l'ambiance dans cette armée "mexicaine"... avec aussi l'accordéon... 


Celui-ci n'a pas mis son couvre-chef...
il mérite autre chose

nul n'a oublié la cocarde...


 un petit garçon, Albert, fils du photographe Félix Le Guernevel,
 s'est joint à ces gaillards


On est quand même sérieux, le temps de la photo !



Les reconnaîtrez-vous ?
écrivez à 
guemenesscorff@gmail.com
ou dans commentaires ci-dessous

2
... Chupot
3
Mathurin le Parc, mécanicien  Guémené, puis sud France emploi dans le pétrole
6
Gaston Brochard, guémenois devenu charcutier à Quimperlé
8
Job Le Cunff, artisan-maçon Guémené
9
... Lardic
12
... Strugeon dit Jobic, sabotier puis agent d'assurances

13, 14, 14, 15, 16, 17, 18
19
Albert Le Guernevel, fils de Félix Le Guernevel, photographe




15 commentaires:

  1. Voici ceux qui sont nés en 1910 les conscrits de 1930 ; reste à mettre un nom sur le personnage.
    J2LC

    BARACH Frédéric

    LE CLOIREC Louis

    DOMART René
    LE GOFF Pierre marie
    LE GOUALLEC Guillaume

    LE GUENNEC Jean
    GUILLAUME André
    HUBERT Francis
    LAMOUROUX Jean
    LE LIBOUX André Louis

    LE LIBOUX Louis René
    LE MASSON André
    LE PEN Alfred
    LE PENDEVEN Louis
    PICHODO Joseph Marie dcd ?
    PISTIEN Jean
    LE PUIL Jean marie
    SALLADAIN Antoine
    LE SAINT Jean
    TERSIQUEL Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut J2LC, oui mais ce n'est pas forcément 2010, car il ya Strugeon "Jobec" et Le Cunff "Job"
      Autrement beau boulot JR

      Supprimer
  2. Le 12 je pense qu'il s'agit de Strugeon mais ne me rappelle pas du prénom

    RépondreSupprimer
  3. Merci à J2LC et JR...
    Ces renseignements aideront sûrement à trouver nos conscrits.
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Roselli Gérard8 mars 2018 à 07:00

    Voilà, les réflexions que cette photo m'inspirent :

    La fillette est en fait un très jeune garçon prénommé Albert, le propre fils du photographe Félix Le Guernével. Il figurait fréquemment dans les photos de groupe prises par son père.

    Si la photo date bien des années 1930, elle n'est pas de 1930, je pense plutôt à 1933. La connaissance de l'année de naissance des conscrits devrait permettre de lever cette hypothèque.

    Je possède une autre photo de ces mêmes conscrits que j'avais fait étudié en 2003, par l'ancien menuisier de Guémené, Jean Le Cunff à l'excellente mémoire. Il m'avait reconnu 10 de ces conscrits sur les 18. A cause des chapeaux, j'ai du mal à transcrire d'une photo à l'autre.

    Cependant, je confirme bien que le No 12 , comme il a été reconnu dans un message, est bien "Jobic" Strugeon , sabotier à Guémené puis devenu ultérieurement agent d'assurances UAP.
    L'autre conscrit cité serait bien "Job" Le Cunff, artisan-maçon à Guémené, dcd en 2001 (No 8).

    D'autres No demanderaient croisements d'information de témoins, je cite:
    No 2 Chupot ( prénom?), était encore vivant en 2003.
    No 3, l'accordéoniste Mathurin Le Parc , mécanicien à Guémené dans sa jeunesse, puis parti ultérieurement dans le midi travailler au pétrole.
    No 6, Gaston Brochard de Guémené, devenu ultérieureurement charcutier à Quimperlé.
    No 9, Lardic (prénom) à Guémené dans sa jeunesse, puis disparu.
    Voilà les 6 conscrits que sauf erreur de ma part , j'ai réussi à transcrire sur la photo des chapeaux mexicains.
    Jean Le Cunff m'avait cité aussi 4 autres noms mais je n'arrive pas à les retrouver sur ce cliché, à savoir :

    Alfred Rogueda , fils de l'entrepreneur de même nom à Guémené, et perdu de vue depuis très longtemps.
    Joseph Fournier, mécanicien à Guémené, grand blessé de la 2éme guerre mondiale (en 1939).
    Louis Paul Mahé dit "Loiez", employé à Guémené chez un marchand de vins en gros.
    Henri Le N'y, clerc de notaire à Guémené, puis devenu chef de gare en région parisienne.

    Je précise qu'à un certain moment, en tant que collaborateur de la revue Mein à Tud initiée par Geneviève AUDREIN, j'avais commencé une étude sur l'évolution de l'habillement masculin au travers des photos des conseils de révision, d'où mon intérêt. Mais si ces éléments de réponse peuvent vous être utiles, la seule personne à gratifier et à remercier reste Jean Le Cunff, qui était devenu un ami pour moi et était très attentif à l'intérêt de mes recherches, en y participant pleinement.
    Amicalement Gérard ROSELLI.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour info, Mathurin Le Parc est né en 1914 JR

      Supprimer
    2. Merci à M. Gérard Roselli pour tous ces précieux renseignements.

      Supprimer
    3. Lardic, ressemble audit Marcel Le Lardic , était boulanger et exécutait des remplacements de ceux-ci JR

      Supprimer
  5. Message pour J2LC
    Te serait-il possible de trouver la même liste diffusée plus haut, pour ceux en 1913, donc conscrits de 1933 ?
    Te remerciant.
    Bruno

    RépondreSupprimer
  6. Trop simple ! Les militaires aiment la complication. Dans les années 30, la presse nous apprend que les classes sont divisées en 2 contigents, A pour le début d'année, et B pour la fin. Ici, comme René Le Guénnec, né en février 13 n'y est pas, le conseil de révision concerne sans doute le contingent B des nés 1913, et le contingent A des nés en 1914. RH

    RépondreSupprimer
  7. Roselli Gérard12 mars 2018 à 11:20

    Le besoin de cohérence entre les différentes remarques et surtout celle du No 11 évoquant la possibilité de la présence de 2 classes d'âge m'ont obligé à rouvrir mes archives.
    Effectivement, j'avais travaillé sur une reproduction de conscrits de Langoĕlan phographiés à Guémené en avril 1937 et pour qui en raison d'une insuffisance de nombre , 2 classes d'âge avaient été regroupées , celles de jeunes gens nés en 1916 et 1917, avec de plus la présence de quelques rares conscrits de Locmalo. Donc, en dehors du témoignage direct d'un survivant de cette conscription, pour Guémené une identification pour les années 1930 reste difficile à établir, comme l'a fait fait justement remarquer l'intervenant No 11.
    NB : La boutique en arrière plan en avril 1937 était celle de J. Le Fur (commerce?). Je trouve des ressemblances avec celle du cliché étudié (à confirmer!)

    Ma relecture du courrier de 2003 de Jean Le Cunff, je pense conforte la remarque sur la possible présence de 2 classes d'âge.
    Il croit que tous ces jeunes gens sont nés en 1911 ou 1912.
    Il n'a été vraiment précis que pour Job Le Cunff, né en 1912 et dcd en 2001.
    Toutes les personnes citées en 2003 étaient dcd, excepté Mr Chupot qu'il avait rencontré alors en pleine forme à la Toussaint au cimetière de Guémené.

    Autre remarque pour être complet, sur presque tous les clichés de conscrits, on a la présence d'un musicien adjoint au groupe pour l'animation. Ce dernier n'est donc pas forcément un conscrit, et donc il faut rester prudent avant de l'inclure car son âge ne correspond pas forcément. C'est d'ailleurs peut être lui qui a pris le chapeau manquant!
    Pour ma part, j'avais lu avec une loupe pour 2 personnes sur la photo en ma possession, écrite sur un calicot au revers du veston l'année 1933, celà annonçait peut être plus probablement l'année d'incorporation et non celle de la conscription.

    Après analyse de tous les éléments précédents, j'en conclurais donc comme la date la plus probable de ce cliché le printemps 1932.
    Reste donc à la généalogie et à de nouveaux témoignages à confirmer ou infirmer.
    Amicalement Mr ROSELLI

    RépondreSupprimer
  8. J'ai relevé les noms de ceux nés à Guémené en 1911 et 1912,
    aucun ne correspond pas à ceux cités par Gérard ROSELLI, il faut chercher ceux nés en 1913, voir 1914. Pour avoir la liste des naissances de 1913 et 1914, il faut aller en mairie consulter les archives, la recherche des archives par internet s'arrêtant à 1912.

    Au passage je remercie Mr ROSELLI de saluer la mémoire de mon père qui il est vrai avait une excellente mémoire.

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  9. J'ai regardé le thème des conscrits et donc des classes, il y a plusieurs photos prises après 1950, par contre je n'en ai vues aucune pour les classes 3, 6, 7, 8 et 9 ; merci à ceux qui pourraient les partager.

    RépondreSupprimer
  10. Joseph(Jobec) Strugeon est né en 1913.
    Pour mémoire entre son métier de sabotier et sa reconversion dans les assurances vie à l'UAP, Jobec a tenu pendant + de 20 ans un commerce qui s'appelait "l'économique". Il parcourait la campagne Pourlet toute la semaine avec un "tube" Citroën.

    RépondreSupprimer