10/07/2015




C'est l'heure des
DEVOIRS de VACANCES

 
Finie l'école !
" les cahiers au feu et les profs au milieu !"
 
Mais on ne va pas vous laisser comme ça à rien faire !
Nous allons vous faire travailler la mémoire.
Par exemple cette photo...
 
 
PHOTO 1

À vous de retrouver ces personnes posant devant la mairie de Guémené en 1975
et nous dire le motif de cet événement ?


1 à 36 personnes à retrouver...
Il y a des indices dans ce blog.
 
Ecrivez-nous à
ou dans commentaires en bas de cette note.
 
D'autres questions suivront...
la prochaine dans une quinzaine de jours...
 
 

08/07/2015

 
 
Il est encore temps de voter
pour le
http://guemenesurscorff.blogspot.fr/2015/05/concours-arbre-de-lannee-le-chene-de.html
jusqu'au 31 août 2015

 
Vous pouvez le faire
en cliquant sur ce bandeau
http://www.arbredelannee.com/view_laureat?uid=cace49ab916c8c05470d6025d6d53399



 
 
 
Dernières  nouvelles du chêne...
 
le Télégramme - juin 2015
 

04/07/2015




UN FANTÔME à LIGNOL !
" J'ai vu le diable "
 
Effroi... consternation... paralysie...
cet homme n'en crut point ses yeux !
 
 
et pourtant, c'est bien ce qui arriva en septembre 1936 en Lignol au village de Kerhuehen... eh oui! un ou des fantômes... une colonne blanche, un cheval blanc, des pourleth qui perdent le sommeil et dont les cheveux blanchissent !
L'événement ne passa pas inaperçu et se répandit comme une traînée de poudre... les curieux ne manquaient pas et l'on vint de partout à la ronde. l'imaginaire fit le reste...
Mais ne parlons pas trop... lisez plutôt...
 

 
OUEST RÉPUBLICAIN - 13 09 1936
 
 

Mais devant telle affluence , la nouvelle, ou le fantôme, se dégonfla et se fit de plus en plus rare.
On l'attendait même au son de l'accordéon ! 
Le fantôme devint prudent et voulut garder son ou ses secrets...

OUEST RÉPUBLICAIN - 24 09 1936
 
 la maréchaussée resta circonspecte mais éveillée...
 
 
car les scénarios les plus fous circulaient...
on vint même de l'Enfer pour ramener le Diable déguisé en Fantôme
 
 
 
 
 
 
O0O
 
 
Selon une certaine presse, tel événement  de la Bretagne intérieure
donna un portrait de "naïveté qui confine à la bêtise".
Les journaux parisiens tentèrent d'exploiter la nouvelle...
Heureusement certain journaliste défendit l'identité de la région...
 
OUEST ÉCLAIR - 24 10 1936 
 
Merci au donateur de cette merveilleuse information.
 
 

02/07/2015

 
 
 
CUISINE
pavé de lieu noir à l'andouille de Guémené
 
 
Cette présentation ne donne-t-elle pas envie ?
 
Découvrir cette recette toute simple :
CLIQUER SUR
http://www.tf1.fr/tf1/petits-plats-en-equilibre/videos/lieu-noir-a-l-andouille.html
 
 
 BON APPÉTIT

 

29/06/2015

 
 
 
 
GUÉMENÉ à L'HONNEUR
grâce à l'andouille
 
 
Guémené-sur-Scorff reçut, samedi 6 juin, le gratin des chefs cuisiniers de France.
En effet, l'Équipe de France de la gastronomie et des maîtres de service, dont le but est de promouvoir la gastronomie française, a choisi cette année la Bretagne pour y rencontrer des artisans de renom. Une étape à Guémené leur sembla nécessaire tant la réputation de son andouille devient éclatante par le savoir-faire de l'artisan-fabricant Benoît Rivalan (la Maison de l'Andouille).
 
 
 
   
Dès novembre 2014, Benoît et Françoise Rivalan reçurent des membres  de cette Équipe de France afin de préparer cette venue de nombreux chefs. Date fut prise en juin 2015 . Le déroulement de cette journée commencera à la Maison de l'Andouille, suivi d'une réception à l'Hôtel de Ville de Guémené.
 
 
Étaient présents Mrs. Denis Ferault, capitaine des métiers de service, Dominique Fabre, sélectionneur et premier vice-président, François Masdeval, vice-président chargé de la communication et Pascal Olive, trésorier de l'équipe de France de la gastronomie.
 
 
 
 
 puis, vint le jour ...
rendez-vous  fut pris à la...
 
De mémoire de Guémenois,
nous n'avions jamais vu autant de grands chefs parés de leur toque.
Le soleil était de la partie.
 
 

 Le Maître des lieus
BENOÎT RIVALAN
montra avec savoir-faire et simplicité
la fabrication traditionnelle de
l'Andouille de Guémené
 
 
 Après avoir évoqué le montage de l'andouille à partir des gros intestins de porcs, leur nettoyage, et le salage au sel de Guérande, Benoît Rivalan eut à cœur de montrer aux invités la confection particulière de l'andouille...
sous l'œil expert et avisé de M. Laurent Quidu...
 
 
consistant à enfiler ces chaudins les uns sur les autres (15 à 22 environ),
du plus étroit au plus large,
telles des chaussettes enfilées les unes sur les autres.
 
 Ces spécialistes de la gastronomie n'en reviennent pas...
 
 
et sont étonnés par ...
 

 cette démonstration éloquente.
 
 
De l'attention pour ces chefs
impressionnés par la rapidité et la minutie pour assembler une andouille...
 
 
dont voici le résultat...
une andouille prête pour le fumage le soir même
et ce pour une durée de 3 semaines environ.
 
  
Benoît Rivalan précisera qu'on assure un bon fumage en contrôlant la couleur de la peau de l'andouille. On la fait sécher pour laisser le temps à la fumée de bien pénétrer. En fonction de la saison et du climat, ce processus prend de 10 à 21 jours, pour les andouilles normales, et jusqu'à 9 mois pour les très sèches.
Ensuite les andouilles seront cuites pendant 3 à 4 heures dans une eau frémissante. On les laisse refroidir toute une nuit et, enfin... elles sont prêtes à être dégustées ...
 
 Et ce fut ce moment de la dégustation de l'andouille de Guémené...
 
et le temps des questions, de la discussion, des achats
ainsi qu'un moment de détente au soleil,
 
 
l'occasion d'une photo...
"Attention, ne bougez plus !"
 
 
Nos chefs se souviendront de cette visite,
mijotant dans leur tête des recettes originales
dans lesquelles l'andouille Rivalan-Quidu serait mise à l'honneur.
 
 
 
 
 puis M. François Masdeval conduit les chefs vers l'autocar ...
 
 
 direction l'Hôtel de Ville de Guémené

 
 
 
 
RÉCEPTION à l'HOTEL DE VILLE
 
 
 L'ambiance est de mise dès l'arrivée à la mairie
Une "Ola" réunit tous les participants.
 
 
 
Une réception fut organisée pour les 66 chefs venus honorer l'andouille.
La surprise vint alors du buffet représentatif de la ville de Guémené,
réalisé avec soin par l'artisan boulanger-pâtissier Christophe Blais .
 
 
Ce fut l'occasion pour celui-ci de présenter et de faire goûter ses produits,
 macarons, éclairs et pains réalisés avec l'andouille de Benoît Rivalan.
 
 
Ce buffet magnifique attira la curiosité des grands chefs.
M. Christophe Blais répondit aux questions des intéressés.
Ci-dessous, M. François Masdeval félicite notre patissier Guémenois.
 
 
Puis vint le temps des honneurs.
 Bernard Vaussion , président de l'Equipe de France,
ancien chef des cuisines de l'Elysée,
recevra de la municipalité de Guémené-sur-Scorff
la médaille de la ville
 
En retour, M. Dominique Fabre, premier vice-président et sélectionneur,
remerciera le maire de Guémené pour cet accueil
 

et délivrera une distinction aux principaux animateurs de la journée :
Mrs Christophe Blais, artisan patissier, le Maire René le Moullec 
et Benoît Rivalan, qui fut à l'origine de cette journée.
 
 
 


Avant le pot de l'amitié,
un vivat mérité pour notre pâtissier guémenois.


 


Hélas, tous les bons moments ont une fin...
On se réunit pour le souvenir
 

L'Equipe de France s'en va vers un autre lieu : Arradon


 
et quelle joie pour cette jolie petite fille
de porter la toque d'un grand chef !

 
 
 
 
 
LIENS
CLIQUER SUR LES IMAGES
 
http://www.andouille-guemene.com/



http://www.boulangerie-blais-56.com/page/boulangerie