02/09/2011




LA BOULE BRETONNE
ou
la Gloire de nos pères


Dans les années 1930, la jeunesse fréquentait la plupart des fêtes du pays et ne manquait pas de montrer ses talents toutes compétitions confondues, sportives et autres. Les concours de boules, organisés lors des fêtes, eurent toujours une place importante pour les Guémenois. Des prix étaient offerts le plus souvent par les comités des fêtes ou les commerçants et gagner revêtait quelques obligations, ce que nous montre cette photo.
Eh oui, il s'agit bien ici d'un retour victorieux de concours. La photo pourrait dater de 1934
et la cérémonie de remise des médailles a lieu au café Chez Gegeais Gouallec, épouse le Bourlais. On ne pratiquait pas encore le quart Perrier du vainqueur qui fait pschitt ; les choses se passaient au gros rouge ou au mousseux. Noblesse oblige !
 
Plusieurs de nos lecteurs reconnaîtront leur père.

Ils sont beaux comme des astres, polos ou chemises blanches , cravatés , casquettes,  pantalons rayés à la mode d'alors, chaussures cirées.
On se devait d'être "nickel" pour sortir.

cliquer sur la photo




Selon notre habitude, nous en avons retrouvé certains
mais il en manque quelques-uns. 
Vous les connaissez... écrivez-nous




Gloire à nos champions guémenois !

1

 2 - Emile le Louarn

3 - Guillaume le Gouallec

4


5

6 - Lucien Perron

7

8 - Job le Mouel

9 - Joseph Fournier


10 - Marcel le Mouel

11 - Aimé Fournier

12

13 - ... Sivy ?

14 - Julien Carvez


15 - Joseph Pichodo

16 - Jean le Guennec

17

18 - Julien Carvez

19 - - le Bourlais


20 - Gegeais le Gouallec épouse le Bourlais 


21 - Job Tridiec, le facteur

22 - le P'tit Didu ?

1 commentaire:

  1. 14 joseph et 18 julien les Carves sont deux frères
    gt

    RépondreSupprimer