01/06/2021


 REVUE DE PRESSE


Ayant retrouvé quelques articles de presse (Ouest-France -années diverses)
 il nous semble intéressant de vous les faire partager. 
Ceux-ci raviveront des souvenirs...



Août 1994


Mai 1997




O0O


Année ?


O0O


Année ?



O0O


Juin (année ?)


O0O


Décembre 1994



O0O


Mai 1992


O0O


Année ?


O0O

Septembre 1993
Un riverain, Joseph Le Nestour, surveille les opérations

O0O

Elections municipales 2008
 


O0O
 

Locmalo 11-2001

O0O

Année ?


31/05/2021


LE FANTÔME DE GUÉMENÉ
The Ghost of Guémené

La communauté britannique est importante dans notre région. La plupart s'est bien intégrée et participe à la vie active par le travail, l'ouverture de commerces en différents lieux, s'intégrant aux collectivités ou associations culturelles. 
Nous avons rencontré une délicieuse personne, Jayne Morden, passionnée par l'histoire de notre région, désireuse de se faire connaître par la colonie britannique résidant en Bretagne. Aimant l'écriture, elle rédige, dans sa langue, voulant toucher ses proches, une histoire locale basée sur les faits réels de l'occupation et la libération de Guémené, inspirés en partie par notre Blog. Elle a voulu partager ses écrits devenus un livre que nous avons le plaisir de vous présenter.



PRÉSENTATION en LANGUE ANGLAISE

1940: The Germans invade Guémené sur Scorff in France. Nathalie, a lonely widow, passes information to the local resistance. When she becomes the lover of a Gestapo officer, she must make sure the two worlds do not collide. When the Americans liberate Guémené, the widow is at the centre of past grudges and has to make a decision that could change her life forever. And who has been following her every move? A story of love and betrayal set in the most difficult and dangerous of times. Includes real events  


TRADUCTION

1940: Les Allemands envahissent Guémené sur Scorff en France. Nathalie, veuve solitaire, transmet des informations à la résistance locale. Lorsqu'elle devient l'amante d'un officier de la Gestapo, elle doit s'assurer que les deux mondes ne se heurtent pas. Les Américains libèrent alors Guémené, cette personne est au centre des rancunes du passé et doit prendre une décision qui pourrait changer sa vie à jamais. Et qui a suivi chacun de ses mouvements ? Une histoire d'amour et de trahison qui se déroule en une époque des plus difficiles et dangereuses. Histoire basée sur des faits réels.


O0O



JAYNE MORDEN 
n'est pas qu'un auteur...
elle a aussi créé un petit film pour illustrer son livre.


O0O


AUTRE FILM 

de Jayne Morden sur Guémené sous l'occupation

COMMENTAIRE :

A 'then and now' overview of Guemene's German occupation and resistance. Featuring photos of College Saint Anne, the hospital, the school 'cours complementaire' and resistants Emile Maze, brothers Aime and Francis Trebuil, Jean Feuillet and Jean Martin who were massacred at Lorient.  

TRADUCTION :

Un aperçu « d'hier et d'aujourd'hui » de l'occupation et de la résistance allemandes de Guémené. Avec des photos du collège Sainte-Anne, de l'hôpital, du Cours Complémentaire et de résistants Emile Mazé, les frères Aimé et Francis Trébuil, Jean Feuillet et Jean Martin massacrés à Lorient.


O0O


Acheter ce livre :
  
- Boutique Seek le Chic, 12 rue Bisson, Guémené
- La Buvette, étang du Dordu, Langoëlan
- Restaurant-Bar '' Ma Cuisine '', Pont Samoël, Silfiac
ainsi que sur les sites Amazon et Kindle

Prix du livre : 8 €

29/05/2021

 

Transportés dans l'univers des mangas
avec

et POURQUOI PAS ?

Tous les ingrédients le permettraient à travers des scénarios héroïques, historiques, d'aventures, d'amour. L'image initiale du manga d'origine japonaise, violent stupide et vulgaire est bien terminé et a laissé place à une autre manière de raconter des histoires. Les jeunes raffolent des mangas et de leurs personnages grâce auxquels ils s'évadent dans des mondes imaginaires.
Nous avons ainsi la chance de connaître des auteurs ayant le talent de nous transporter dans cet ailleurs...

ELEME
Cette professeur en Arts Plastiques et ...en magie 
a le coup de patte original pour dessiner les personnages dans un univers fantastique.


MOONRAY
MOONRAY scénariste de génie de ces mangas, complémentaire d'ELEME, 
n'est autre que le fils d'enfants du pays, Danny et Jojo....
Habité par ses histoires, il a le talent et la fantaisie de nous propulser dans son univers.
Moonray a plusieurs projets de livres en cours. Nous ne manquerons pas de vous informer.



Pour rentrer dans le monde d'Eleme et Moonray
nous vous invitons à lire une BD en ligne et les  différentes chroniques présentées.
(cliquer sur l'image)




25/05/2021

LE TÉMOIGNAGE SENSIBLE du photographe JOSEPH LE LEUXHE
(1874-1927)

L'an passé (de Juin à Octobre) , le Musée du Faouët offrit  une très belle exposition " Une famille d'artistes au Faouet " mettant en lumière des oeuvres peintes ainsi qu'un remarquable fonds photographique.


Au début du XXe siècle, une intense vie artistique anime la ville du Faouët. Le site plait et attire de nombreux artistes français et étrangers avec des conditions d'accueil favorables. Parmi ceux-ci , retenons l'exemple de la famille Le Leuxhe du Faouet, dont Louis-Marie (1847-1896) et plusieurs de ses fils. Un peintre britannique Guy Wilthew (1876-1920) partageant sa vie entre Londres et Le Faouët se mariera ainsi avec une de ses filles, Marguerite. 

Commerce  Le Leuxhe près de la pharmacie et des halles du Faouët

L’exposition mit surtout en lumière le travail du portraitiste Guy Wilthew et du photographe Joseph Le Leuxhe, ces deux artistes qui ont marqué l’histoire de la cité. Une séquence « émotion » pour l’actrice Louise Bourgoin, l’arrière-petite-fille du peintre qui contribua à réunir les tableaux de sa famille. 

Voir la vidéo :



FAMILLE LE LEUXHE
posant dans la cour de l'hôtel de la Croix d'Or au Faouët
le jour des noces de Guy Wilthew avec Marguerite Le Leuxhe


JOSEPH LE LEUXHE, LE PHOTOGRAPHE

De cette exposition, nous avons surtout voulu vous présenter les clichés de Joseph le Leuxhe (1874-1927) s'adonnant à la photographie en plus de la peinture et du commerce. Avec plus d'un millier de clichés , il retrace, à travers des portraits, les événements majeurs qui jalonnent la vie des hommes et femmes de la naissance à la mort. Réformé , il se fait le témoin de la vie fouétaise durant la 1ère guerre en photographiant les soldats en permission ou en convalescence au Couvent des Ursulines mais aussi des scènes animées les jours de marché. 
Au vu de ces photos, nous remarquons que bon nombre de personnages portent la tenue Pourleth.  C'est ainsi ce choix de que nous avons voulu primer. 
En effet, au 19ème siècle, le costume Pourleth était porté au Faouët ainsi qu'à Guiscriff, Lanvénégen et Langonnet, source d'influence culturelle, jusqu'en 1890 où la mode sera plutôt de le remplacer par celui de Rosporden.

_____________________________________________________________________________________________________________________


Communiants posant avec leur soeur et leur mère


un événement insolite...
des cierges aussi hauts que les garçons...
 enfants tourmentés par l'appareil et... les recommandations...


Témoignage recueilli à la résidence autonomie du Faouët : " Quand les garçons avaient des poux, on leur rasait la tête. On faisait pareil avec les filles. Moi j'ai été rasée plusieurs fois quand j'étais petite. On me mettait un bonnet. Et quand j'allais à l'école, au début on disait : "Tiens voilà la petite fille au bonnet !". Presque tous les gosses avaient des poux. Avec une brosse on brossait la tête, pour chasser les poux comme on dit."


_________________________________________________________________________________________________________________


Soldat du 10ème régiment d'artillerie de Rennes et sa famille
 devant la Place Plantée - Le Faouët


Une ambiance familiale, triste, tourmentée 
par un avenir incertain...
   


___________________________________________________

Deux couples de mariés du Pays Pourleth 
entourés de leurs filles et garçons d'honneur.


Jumelles ... mariage le même jour ?



___________________________________________________________________________________


Deux " vieux couples " du Pays Pourleth


Sont-ils si vieux tel l'intitulé présenté ?


______________________________________________________________________________________________


Famille du Pays Pourleth et soldat du 35ème régiment d'artillerie de Vannes 
avec le casque Adrian, modèle 1915


un col blanc à la hauteur de l'événement


__________________________________________________________________________________________________________


Couple et enfants dans le jardin


jolie ressemblance...




__________________________________________________________________________________________________________


Jeune femme...



________________________________________________________


Famille Pourleth
mère entourée de ses enfants


un teint buriné ...






________________________________________________________________________________________________


Photo à la ferme
On s'est mis beau pour la photo





_______________________________________________________________________________________________


Mariés



Il ne manque parfois que la couleur

___________________________________________________________________________________________________________________


Le même couple de mariés et leurs garçon et fille d'honneur...


un peu de tendresse...



________________________________________________________________________________________________________________________


Des mariés tendus devant l'objectif


______________________________________________________________________________________________________________


Portrait de groupe - Réunion familiale
avant 1920


Témoignage recueilli à la résidence autonomie du Faouët " On appelait ça un capuchon (le capot). Avec le petit chapeau ridé dessus. Et puis il y avait une petite pélerine qui y était attachée. Moi j'ai vu des grand-mères qui portaient des capuchons."


belle et tourmentée

________________________________________________________________________________________________


Photos de femmes

__________________________________________________________________________________________________


Photo de mariage au Faouët



certains ne perdent pas de temps...

bien regarder le photographe... 



_________________________________________________________________________________________


Costumes mélangés dans ce mariage




la clope au bec

l'accordéon de circonstance ...


____________________________________________________________________________________________________


Autre mariage

_______________________________________________________________________________________



LUTTE BRETONNE

Aux beaux jours, surtout l'été, la lutte bretonne retrouve ses lieux traditionnels.


Autrefois, les grands tournois avaient lieu à l'occasion des fêtes patronales 
dans une prairie ou patûre aux alentours des bourgs.


______________________________________________________________



Jeune fille sur un joli buffet - lits clos derrière