23/03/2012




LA GALERIE ARMORICAINE
dessins d'Hippolyte Lalaisse


Les Charpentier installés à Nantes sont, au milieu du XIXe siècle, l'un des plus importants éditeurs bretons. Ils entreprennent de publier une série d'ouvrages sur la région et utilisent pour le faire la nouvelle technique de la lithographie. Un précédent ouvrage Recueil des costumes de la Bretagne et des autres contrées de la France a précédé la Galerie armoricaine publiée à partir de 1844.

A la demande de cet éditeur, le peintre François-Hippolyte Lalaisse (enseignant à l'École polytechnique et dessinant le plus souvent des uniformes et chevaux) parcoura à deux reprises la Bretagne en 1843 et 1844 pour y faire un relevé des costumes traditionnels. Son souci est de reproduire le costume le plus exactement possible.

L'ouvrage contient ainsi des reproductions de costumes du Finistère, du Morbihan, de la Loire-Atlantique et des Côtes-d'Armor. Lalaisse fit preuvre d'ethnologue. Son travail sur les Bretons du XIXe siècle reste capital et fut utilisé par les cercles celtiques de Bretagne pour reconstituer les costumes traditionnels.

Les vues et paysages sont lithographiées par Félix Benoist.

Dans cet ouvrage, nous trouvons deux magnifiques dessins lithographiés consacrés au costume de Guémené-sur-Scorff, que voici...




FEMME de GUÉMENÉ


HOMME de GUÉMENÉ

 
 
Version colorisée
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire